Religion sur Negina

De Wikiaegis.

La religion telle que pratiquée par les Humains sur la planète Negina comprend divers types de croyances. Les croyances les plus courantes relèvent de l'animisme, et, dans une moindre mesure, du polythéisme. Les Neginiens sont tous très respectueux de la nature ; c'est une valeur quasi-universelle et très importante pour eux. Il n'est alors guère étonnant qu'elle soit personnifiée en diverses divinités.

Les principaux éléments de la nature (sommets importants, grands fleuves/lacs, principales forêts, formations rocheuses insolites, un grand arbre, ...) sont supposés contenir une divinité. Bien sûr, les éléments en question varient selon les peuples. Si deux peuples voisins ont une vision divergente sur un fleuve entre leurs deux territoires, et que celui qu'il ne considère pas comme sacré le sabote, alors c'est un casus belli plus que suffisant pour son peuple voisin, qui, lui, considère le fleuve comme sacré !

On prie régulièrement la divinité de la nature ou on lui fait des offrandes (le type d’offrande variant selon le lieu, le peuple ou selon la classe sociale de celui qui fait l'offrande). Il est hors de question de détruire, de polluer ou de saboter un lieu sacré. On n'abattra jamais un arbre sacré, ni on exploitera une carrière à flanc de montagne sacrée, et encore moins on polluera un fleuve (on craindrait ses représailles !).

Il existe un principe, qui vient tempérer quelque peu l'affirmation précédente, qu'on peut formuler ainsi : « si je te prends alors je dois te rendre en retour ». Une forêt sacrée, par exemple peut être en partie exploitée, mais pour compenser il faudra faire de nombreuses offrandes et la remercier pour les ressources qu'elle offre.

Souvent, les Neginiens bâtissent des lieux de culte près de ou sur les lieux sacrés ponctuels (autels, petites chapelles, ...). Parfois (mais pas toujours), ils en bâtissent également dans leur village ; soit pour célébrer une divinité locale (par exemple, une source ou une rivière qui alimente le village en eau), soit pour célébrer une divinité plus distance, peu facile d'accès (un sommet très important mais au loin).

Exemples

Outils personnels