Voyage interdimensionnel

De Wikiaegis.

Bien qu'il soit techniquement possible de passer d'un univers à l'autre, ceci est assez rare et compliqué à faire. Les voyages interdimensionnels se font au travers de portes s'ouvrant au moyen de gemmes gravées de runes appellées runa'ton ou lors de la chute d'une triade.

  • Nektin : "porte de surface" : autre nom du voyage diahydrique.
  • Eggon : "Pierre de route" : Pierre indiquant le chemin et parfois la localisation des Teltin.
  • Teltin : "portails intermondes" : Portail utilisé pour le passage d'un monde à l'autre.
  • Nilget : "Tronc arc-en-ciel" Piliers utilisés par les nilins (Leprechauns), pour les voyages au sein d'un même monde.
  • Runget : "Tronc des runes/ des mystères" piliers utilisés pour actionner les coordonnées des voyages intermondes.
  • Rėddul : "bâton de voyage" : Utilisés par les mages, il suffit de les frapper trois fois au sol pour se rendre dans le lieu voulu.
  • Kissir : "cristal de miroir": Utiliser pour actionner les miroirs pour les non esprits.
  • Rikget : "pilier à code" : PIlier sur lesquels se trouvent des cercles de codes (rikrad).

Le voyage diahydrique est le nom donné au voyage qui permet de passer d'un monde à l'autre ou d'un endroit donné à un autre. Ce type de voyage est réservé aux longues distances et aux voyages interdimensionnels. Il se fait par le biais d'une étendue d'eau d'où son nom "diahydrique" qui vient du grec et signifie "au travers de l'eau".

Sommaire

Fonctionnement

Le fonctionnement des voyages diahydriques est assez complexe à comprendre mais facile à utiliser. Le dispositif placé en forme de triangle autour d'un plan d'au permet de trianguler la position d'une personne et de sa destination. L'eau est un excellent conducteur, facilite le passage entre les mondes ainsi que la démoléculisation des corps.

Après avoir actionné le dispositif, l'eau se met à frémir parfois à bouillir en émettant une épaisse brume qui en se dissipant laisse apparaître le nouveau paysage.

Déroulement

Pour actionner le portail il faut faire tourner les Runa'rod de telle manière à ce que les trois premières runes du code d'accès soit sélectionnées sur chacun des trois piliers (runa'get). Les Runa'rod sont par défaut placé sur des onglets dépourvus de runes appelés Wėrda.

Après cela il suffit de placer les trois dernières runes dans les encoches situées au centre des runa'rod, en respectant l'ordre. Chaque pilier comporte un symbole indiquant son ordre d'utilisation :

  • Le premier pilier porte le nom de Nara runa'get est porte la rune
  • Le deuxième pilier porte le nom de Nuta runa'get est porte la rune
  • Le troisième pilier porte le nom de Kowa runa'get est porte la rune

Éléments du dispositif

  • Runa'get : Pilier surmonté d'un runa'rod, ils sont disposés en triangle autour d'un cours d'eau. Il en existe trois par site.
  • Runa'rik : Code d'accès permettant d'identifier une destination. Il se présente sous la forme d'une suite de 6 runes.
  • Runa'rod : Cercle de métal précieux (en général de l'or) sur lequel sont gravé les 24 runes du futhark ainsi qu'un emplacement vide appelé Wėrda.
  • Runa'ton : Gemme (en général du quartz) sur laquelle est gravé l'une des 24 runes du futhark. Elle se place dans des encoches situées au centre des Runa'rod.
  • Wėrda : Onglet dépourvu de rune servant de position par défaut.

Liens

Outils personnels