Agédanie

De Wikiaegis.

  Agédanie
(Agedanien)
 
Classification
 
Multivers : Multivers d'Ægis
Univers : Univers du ciel
Triade : Triade du ciel
Monde : Celosa
Astre : Negina
Contrée : Mer Intérieure
Domaine : Agédanie
Cité : Wartzung (capitale)
Archuiz, Daletrierik, Mérosavy, Orienze, Pums, Sarrèmes, Vulcham, Walut, Wartzunghaven
Lieu-dit : Liséra
Matignats : mont Kruispunt
Construction : autel du Kruispunt
Organisation
 
Valeur : /
Statut : Bloqué
Système :
Code :
Dirigeant :
Langue : agédan
Monnaie : Dokélo
Population :  ?
Symbolique
 
Numéro :
Orientation :
Couleur : violet
Trigramme :
Runes :
Devise :

L'Agédanie (prononcé /agedani/, « aguédani ») est un domaine de la contrée de la mer Intérieure. Il n'est pas très étendu mais a joué un grand rôle dans l'histoire de la contrée. Il est situé au nord-est de la mer Intérieure, à l'est du domaine du roman. C'est essentiellement un pays de basses montagnes, qui culminent à 1453 m au mont Kruispunt, dans le centre-nord du pays.

La région était autrefois occupée par diverses peuplades. Les Agédans y migrèrent au début du XVIIe siècle. Rapidement, ils franchisèrent la Liséra pour piller et occuper les riches plaines de la Malutie et de la Gralésie à l'ouest. Leur empire s'étendit considérablement, jusqu'en Burguédie voisine, où ils assiégèrent notamment la ville d'Aguerra. Cependant, il échouèrent à prendre la ville en 1651, et ils furent rapidement défaits et leur territoire fut très réduit. Aujourd'hui, c'est une petite nation dont l'armée demeure très limitée.

Sommaire

Géographie

L'Agédanie se situe au nord-est de la mer Intérieure. Elle est entourée par la Septainie au nord, la Gralésie et la Malutie à l'ouest, la Vapitane au sud et l'Esrisat à l'est. Sa frontière occidentale est constituée par un fleuve, la Liséra, où se situe proche de celui-ci la capitale du pays, Wartzung.

L'ouest du pays est plutôt plat alors que l'est, compris au sein des Matignats occidentaux, est bien plus montagneux. Ceux-ci consistent en divers chaînons, mais celui qui traverse le centre du pays, du nord au sud, est de loin le plus important. Le point culminant de l'Agédanie est le mont Kruispunt, qui fait donc partie de ce chaînon, et qui culmine à 1453 m d'altitude.

Régions naturelles et culturelles

L'Agédanie est divisée en plusieurs régions naturelles avec chacune sa capitale, de superficies très différentes. Leurs noms sont donnés en français ; ils sont parfois romanisés, parfois non... c'est très variable.

Voici leur liste, d'ouest en est :

Nom des régions Localisation & remarque(s) Capitale Autres villes
Frange romane À l'extrémité nord-ouest ; zone de langue romane Sarrèmes -
La Stagnes Nord-ouest ; de très nombreux étangs Archuiz[1] -
Wartzungland Centre-ouest ; s'organise autour de la capitale Wartzung Walut, Wartzunghaven
Lémarte Sud-ouest ; parle une langue romane[2] fortement influencée par les langues germaniques Mérosavy -
Trierikois Grande région centrale, des premières pentes des montagnes jusqu'aux plus hauts sommets Valletrierik Vulcham
Agédanie orientale Occupe à peu près la moitié est du pays, c'est la plus vaste région Pums -
Pazönut Extrémité nord-est ; c'est la plus petite région Orienze -


Remarque : Pour mieux vous repérer, reportez-vous à la carte en bas de page.

Climat

Il est semi-continental à l'ouest et montagnard à l'est.

Histoire

Les origines de l'Agédanie actuelle remontent à l'arrivée des Agédans envahisseurs dans la région, probablement expulsés par un autre peuple ou partis à cause de mauvaises conditions climatiques, au début du XVIIe siècle.

Considérés comme barbares par les pays traversés, ceux-ci ravagèrent tout sur leur passage jusqu'à ce qu'il trouvent un lieu favorable pour leur installation : il correspond à l'emplacement de l'Agédanie actuelle. Ils s'y sédentarisèrent assez vite, fondant les principales villes actuelles comme Wartzung. Cette région dut autrefois occupée par diverses peuplades, intégrées de gré ou de force avec les nouveaux occupants.

Toutefois, les tensions entre seigneurs locaux montèrent faute de place, ce qui les poussa à étendre le territoire à l'ouest. Le fleuve fut traversé et plusieurs peuplades furent envahies et intégrées de force. Puis les Agédans se tournèrent vers les riches plaines agricoles de la Gralésie et de la Malutie naissantes... ce qui ne plut pas à la Burguédie ; celle-ci déclara donc la guerre aux agédans. Dans un premier temps, ils réussirent à défaire les armées burgondes et à mettre ainsi en péril la ville d'Aguerra.

À ce moment-là, l'empire Agédan récemment déclaré était à son apogée : il s'étendait largement jusqu'à l'Arièze et contrôlait un territoire quatre fois plus large qu'aujourd'hui.

La guerre contre la Burguédie s'enlisa, puis la victoire burgonde devant Aguerra provoqua la déroute des Agédans. Ils reculèrent sans cesse, et ce jusqu'à Wartzung.

Le chef renversé, une délégation demanda un traité de paix contre la coalition burgonde en 1206 (c.n) (1663 dans le calendrier grégorien). La nouvelle Agédanie perdit les trois quarts de ses territoires, au profit de ses voisins.

Depuis, l'Agédanie est un pays soumis aux puissances proches, qui ne peut plus déclarer de guerre.

Culture

Le nom du pays provient des alamans, transformé en agédans.

Langues

La langue nationale est l'agédan, une langue nordique[3], proche de l'allemand. Une minorité romane existe également à l'extrémité nord-ouest du pays et en Lémarte.

Récits

Cartes

Carte du relief l'Agédanie.
Carte des divisions administratives et des routes de l'Agédanie.


Notes

  1. Ville située aux portes des étangs
  2. À ne pas confondre avec la langue romane
  3. Équivalent des langues germaniques sur Terre

Outils personnels