Outre-Arièze

De Wikiaegis.

(Différences entre les versions)
m (40px Histoire)
m
 
Ligne 21 : Ligne 21 :
|Numéro=
|Numéro=
|Orientation=
|Orientation=
 +
|Couleur=
|Runes=
|Runes=
|Trigramme=  
|Trigramme=  

Version actuelle en date du 10 novembre 2018 à 02:36

  Outre-Arièze
()
 
Classification
 
Multivers : Ægis
Univers : Univers du ciel
Triade : Triade du ciel
Monde : Celosa
Astre : Negina
Contrée : Mer Intérieure
Domaine : Burguédie
Cité : Aguerra, Suzériat, Vézia
Lieu-dit : Outre-Arièze
Arièze, Graselle, Rivière Rouge
Construction : aucune donnée
Organisation
 
Valeur : -
Statut :
Système :
Code :
Dirigeant :
Langue : roman
Monnaie : dokélo
Population :
Symbolique
 
Numéro :
Orientation :
Couleur :
Trigramme :
Runes :
Devise :

L'Outre-Arièze est une région historique de la Burguédie. Comme son nom l'indique, elle est située à l'est de l'Arièze.

Le territoire actuel de l'Outre-Arièze a pour origine le traité qui mit fin à la guerre entre Burguédie et Agédanie à la fin du XVIIe siècle (calendrier grégorien).

Sommaire

Géographie

L'Outre-Arièze constitue l'extrémité orientale de la Burguédie métropolitaine, à l'est du fleuve de l'Arièze. Ses trois villes majeures, toutes capitales de province, sont Aguerra (capitale officieuse de la région[1]), Suzériat et Vézia. Signalons par ailleurs que quelques communes de l'Outre-Arièze font partie de la province de Grenoble-sur-Arièze. Elle est délimitée au nord par la Gralésie et au sud par la Malutie.

La région possède des sols fertiles. Son relief est constitué de collines et de plateaux qui dominent de larges plaines alluviales ; généralement comprise entre 150 et 350 m, l'altitude de l'Outre-Arièze s'élève quelque peu à son extrémité nord-ouest où elle atteint 800 m.

Histoire

Les dates sont exprimée dans le calendrier grégorien, sauf contre-indication.

Avant le XVe siècle, la population de l'Outre-Arièze n'était que très peu importante. Il s'agissait alors essentiellement de quelques colons burgondes avides de terres qui s'étaient installés là, mêlés aux anciennes populations locales qui avaient leurs propres villages.

Mais à partir de 1525 environ, des changements se produisent. La Burguédie, voulant s'étendre encore un peu plus, lança une politique de colonisation de cette région. Les premiers colons fondent Aguerra (1552) et Vézia (1555) afin que ces villes deviennent le moteur de la colonisation. Par ailleurs, un village "indigène", Tséÿzariou, qui devient Suzériat, est occupé puis colonisé par les Burgondes. Ainsi les trois villes principales sont déjà en place.

Puis peu avant 1600, l'avenir des Burgondes se trouble. Des rumeurs annoncent l'arrivée d'envahisseurs par le nord et l'est, les Agédans. Cette rumeur se confirme cinquante ans plus tard : les "barbares" se concentrent aux frontières en 1648, et attaquent en 1652. Ils prennent alors Vézia et Suzériat après plusieurs années de campagne en 1657 mais les habitants d'Aguerra résistent, si bien que les Agédans doivent assiéger la ville. Dès lors, las Agédans ne progresseront presque plus.

Leur déroute se met ensuite en place très rapidement. Une bataille, qui a eu lieu le 5 de Corne de l'an 1205 (cn) (soit le 6 novembre 1660) au pied de la colline d'Aguerra donne lieu à une victoire décisive qui boute les Agédans hors d'Outre-Arièze dès 1662.

Un traité, signé en 1663, met fin à la guerre et réduit considérablement les territoires des Agédans. Il définit précisément les frontières actuelles de l'Outre-Arièze, et cette région devient alors partie intégrante de la Burguédie.

Culture

La victoire des burgondes face aux Agédans est célébrée tous les ans.

La cuisine d'Outre-Arièze est l'une des plus réputées en Burguédie, notamment parce qu'elle a repris, à l'origine, des plats de toutes les régions du pays.

Références

  1. L'Outre-Arièze ne possède pas de statut administratif en tant que tel, d'où la mention "officieuse".

Outils personnels